La qualité des services pour ses travaux

0
280

Pour avoir une bonne qualité pour la réalisation de ses travaux, il est important de faire appel à une entreprise forte de sa notoriété auprès des entreprises françaises et européennes, grâce notamment à la compétence de son responsable QSE, ainsi que de la qualité de services de ses techniciens.

Une démarche QSE optimale

Cette société doit proposer aux entreprises des services d’optimisation pour leur démarche QSE (qualité, sécurité et environnement). Ils sont ainsi assurés par un responsable dédié. Dans ses démarches, celui-ci sera à l’écoute des toutes les parties, en s’appuyant sur une méthodologie conforme aux référentiels ISO 9001, ISO 14001 ou OHSAS 18001. Il sera aussi chargé de définir une politique QSE adapté aux besoins d’une entreprise. Son savoir-faire permettra de piloter des systèmes de management. Il devra aussi disposer de tout un arsenal d’outils (cartographie des processus, tableau de bord stratégique…) pour mener à bien ses missions.

Une qualité de services irréprochable

Emalec se veut être un leader en matière de maintenance multisites et multitechniques. Un statut confirmé par ses nombreuses références auprès des entreprises opérant dans divers domaines. Il s’explique surtout par la rapidité d’intervention (en 2 heures maximum), par une démarche qualité permanente, par la possibilité pour les clients de faire un suivi et bilan des prestations via leur espace personnel, ainsi que par une vaste zone de couverture en France et en Europe.

Ce mode opératoire se répercute directement sur les bilans Emalec. L’entreprise de Jean Julien revendique effectivement près de 100 000 interventions par an. Celles-ci sont assurées par des équipes composées de techniciens à même d’assurer dives lots techniques (plomberie, serrurerie, électricité…). Ils peuvent intervenir à tout moment, même durant le week-end et les jours fériés. Le service d’urgence d’Emalec est en effet accessible via une hot line ouverte 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Enfin, l’efficacité de cette entreprise s’explique aussi par son magasin et son stock de pièces centralisés, évalués à 600 000 euros de stock et environ 20 000 références.